Publicité ratée !? Mode d’emploi !

Les 5 signes qui te montrent que ta campagne Pub va tourner au Fiasco !

Bonne Année 2019 ! Vous visionnez le 1er article de cette nouvelle année et j’ai commencé à l’écrire à mon anniversaire (Yes, les meilleurs naissent en Janvier !). En sillonnant la ville, nous nous sommes rendus compte que plusieurs campagnes publicitaires étaient vouées à l’échec !  On vous partage notre secret cette année afin de vous éviter des dépenses inutiles en communication !

Nous avons dénombré 5 signes ou principes non exhaustifs, qui vous indiquent que votre campagne va droit dans le mur de TRUMP !

1- Quand vous communiquez sur le Nom du produit au lieu du Produit lui-même !

C’est une erreur fatale d’axer votre budget de communication sur le nom de votre produit. Cela indique surtout que vous avez raté votre produit. En effet, tous vos efforts seront dirigés vers vos prospects dans le but de leur faire assimiler le nom du produit que vous associez à un service ou à une offre donnée. Le faisant, vous perdez du temps, de l’énergie et surtout beaucoup d’argent car vous voulez imprimer un Nom dans la tête de vos prospects au lieu d’imprimer un produit et ses vertus. On a essayé de l’expliquer dans notre article sur Flooz/Moov Money qui a perdu beaucoup lors du lancement de son service à cause du fait que leurs prospects n’ont jamais intégré le nom Flooz dans leur esprit.

Si le nom du produit ne parle pas de lui même, c’est la déroute assurée car le public ne l’essaiera même pas !

Nous prophétisons la même galère pour YUP ! Désolé mais c’est foutu ! Plus de 2 ans qu’ils communiquent sur leur Wallet YUP ! Déjà, il faut expliquer le terme Wallet, terme qui n’est pas très clair pour les populations ivoiriennes, ensuite, il faut expliquer YUP qui fait penser aux yaourts de YOPLAIT... cerise sur le gâteau de la gaffe, il faut expliquer que , bien que YUP soit un produit de la Société Générale, il est différent de SGBCI Connect, il est utilisable sur n’importe quel portable, permet ci, permet ça, ne permet pas cela !!!… Bref, on est gavé déjà dès l’explication du terme Wallet !

2- Quand vous communiquez avec un Teasing hasardeux !

Une gaffe moins fatale que celle ci-dessus, mais une gaffe quand-même. Utiliser un teaser trop ouvert vous expose à une contre-attaque imparable du concurrent; un teaser mal ficelé oriente mal votre cible; un teaser trop cloisonné annihile l’effet de surprise ! Même les meilleurs comme Coca-Cola ou Pepsi l’ont subi. Sous nos cieux, nous vous avions partagé nos remarques dans les articles sur la bêtise de CANAL+ face à STARTIMES , mais aussi le teaser mal ficelé à notre sens, de SAPHYR.

3- Quand vous utilisez  une célébrité qui ne va pas avec vos valeurs

C’est le revers de la médaille d’utiliser trop souvent des hommes et femmes médiatisées pour vos campagnes (Se référer à l’article sur le Celibrity Marketing pour s’en faire une idée). Leurs bourdes, gaffes et comportements rejaillissent systématiquement sur votre image de marque. Les cas sont légions dans le milieu, notamment dans les pays anglo-saxons. Néanmoins, ce que je déplore dans ce point, ce sont nos « Stars nationales »  qui s’associent souvent à des campagnes dans lesquelles soit on ne les attendait pas là, soit elles ne cadrent pas du tout ! La sanction est cruelle : Le public se désintéresse ou pire se moque de votre produit ! 

SCANDALE 03
Kendall Jenner réglant les problèmes du monde avec un Pepsi ! Pffff !

4- Quand votre Pub se veut trop Original !

Certaines agences de communication font des campagnes qu’elles veulent tellement originales et hors du commun qu’on n’y comprend rien ! A bannir en Afrique ! Toujours se rappeler du taux d’alphabétisation très faible de nos contrées, des sous-entendus possibles, des valeurs morales africaines très ancrées afin d’éviter ce genre de campagnes. C’est une prise de risque qu’aiment bien prendre les agences de pubs souvent même au détriment de l’annonceur. Remarquez, quand ça marche, c’est l’agence qui est mis à l’honneur; mais quand ça foire, c’est l’annonceur qui casque !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

5- Quand vous communiquez sur un produit raté ou à polémique

C’est le 2ème pire scénario ! En effet, continuer à faire de la pub sur un produit foireux vous mettra sous les feux des torches plutôt que des projecteurs ! Vos clients déçus se souviendront de vous et courront donner leurs avis négatifs sur tous les réseaux sociaux possibles. Votre spot sera un vrai déclic dans leurs esprits. Vos désormais ex-clients risquent d’être très acerbes dans leurs critiques, surtout si le SAV a tardé à réagir ou a tout simplement été défaillant !

En ce début d’année 2019, les publicités de la marque de vins CHÂTEAUX DE FRANCE sur Canal+ passent très mal auprès des consommateurs ivoiriens ! Et pour cause : Ils ont été mis sous scellés pour manquement grave à l’hygiène et à la sécurité alimentaire ! 

chateau de france et sangria 01
Châteaux de France et ses poisons

Ces points ne sont pas exhaustifs. Nous avons voulu nous cantonner à ces 5 critères d’échec. On pourrait ajouter une analyse sur la qualité même de la pub notamment le fait qu’elle soit sexiste, raciste, xénophobe, osée ou violente… mais c’est d’une évidence tellement criarde que nous zappons sciemment ce volet. Néanmoins, si vous vous retrouvez dans ces 5 scénarios décrits plus haut, contactez Kingmakers-Marketing ! On sait comment vous en tirer !

Meilleurs Vœux 2019 ! 

GERALD PHOTO
Gérald AKA KROO
Publicités

2 réflexions sur “Publicité ratée !? Mode d’emploi !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s