Publicité Opportuniste : Le Newsjacking

MOOV CI sur les traces de SIXT: La tactique de Newsjacking en Côte d’Ivoire !

L’avez-vous remarqué ? MOOV Côte d’Ivoire pratique depuis quelques années maintenant la tactique marketing consistant à profiter d’un buzz pour communiquer : La technique du Newsjacking. Bien que très tendance en ce moment sur le plan international, il est à noter que Moov CI a justement « tendance » à l’utiliser en toutes occasions ces temps-ci. KINGMAKERS a donc décidé d’étudier cette technique marketing  si spéciale au travers  de Moov CI… le newsjacker ivoirien !

# Newsjacking ???

Le newsjacking est la pratique marketing qui consiste à créer rapidement une campagne publicitaire qui rebondit sur un événement ou un contexte médiatisé. On utilise généralement les médias permettant une mise en place rapide de la campagne (Réseaux sociaux, presse quotidienne) et les créations publicitaires font directement référence à l’événement sur lequel on souhaite buzzer. Les pratiques de newsjacking jouent généralement la carte de la connivence et de l’humour avec l’audience. (Définition tirée de Définitions-Marketing)

Le Newsjacking permet de se donner une visibilité en s’appropriant un fait d’actualité (Christophe Asselin)

En français simple, c’est profiter d’un buzz pour communiquer spontanément. Avec l’avènement des réseaux sociaux tels que Twitter, c’est beaucoup plus facile à mettre en place et quasi spontanée. Les objectifs peuvent être un peu divers mais se résument à « Se faire voir », généralement sur le ton de l’humour, en surfant sur un buzz, un scandale ou un Trend (tendance) éphémère.

newsjacking tab
Tableau du blog Alesiacom.com

En Europe, l’entreprise SIXT s’est spécialisée dans ce genre de communication et est arrivé à se faire une place par ce biais dans l’esprit du public. Ce n’était pas gagné du tout quand on voit le secteur dans lequel SIXT opère (la location de véhicules). Et pourtant, avec un sens de la répartie unique, à la limite du politiquement correct, SIXT a fait du newsjacking marketing sa marque de fabrique. Et ça lui réussit jusqu’à présent en tout cas !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mais comme vous devez vous y attendre, le succès du newsjacking n’est pas toujours au rendez-vous. Ainsi, SIXT s’est retrouvé dans de grosses polémiques à cause de leurs messages qui empruntaient plus à des préjugés qu’à des tendances. Exemple, les préjugés sexistes liées aux femmes au volant au moment ou ce genre de « fails » faisaient fureur sur la toile ! 

newsjacking fail 05

## MOOV CI dans tout ça ?

MOOV CI s’essaie à la pratique du newsjacking sur les terres ivoiriennes depuis quelques années déjà. Depuis les attentats de Charlie Hebdo à  Paris en 2015 il me semble. 1er essai… Gros Malus !

Évitez de faire du newsjacking sur des sujets d’actualités sérieux tels que des attentats ! Vous paraîtrez opportuniste et c’est très négatif en termes d’image !

JE SUIS MOOV 01

Après ce coup d’essai un peu mitigé à notre goût, Moov Ci a préféré surfer sur l’actualité nationale, sous-régionale et africaine. En effet, vaut mieux communiquer avec une actualité régionale qu’on maîtrise plutôt que celle beaucoup trop complexe de l’actualité internationale.

Sauf erreur ou omission de notre part, cette petite expérience en 2015 avec « Je Suis Moov » semble avoir refroidi les ardeurs des marketeurs de Moov Ci car nos recherches n’ont pas montré une autre utilisation de cette tactique jusqu’en 2018

L’année 2018 marque le retour du Newsjacking dans le marketing de Moov CI. Le sujet d’actualité pour se faire remarquer à tous les coups dans ce pays ? Le procès du président Laurent GBAGBO à La Haye aux Pays-bas !

moov pas un pas
Exemple de Newsjacking réussi

Très bien réalisée avec un bon timing, cette affiche reprenait tout simplement l’information qui courrait que le président Gbagbo devrait porter un bracelet de surveillance électronique  au pied pour pouvoir bénéficier d’une liberté conditionnelle. Détournement parfait donc !

La suite, on la connait ! Moov CI continue de surfer sur l’opportunisme de cette tactique et s’impose d’ailleurs dans ce domaine comme le newsjacker majeur de Côte d’Ivoire.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La team Marketing de Moov Ci a enfin compris ce qui faisait le succès d’une tactique de  newsjacking réussie, à savoir :

  • La pige Web-média : Pour dénicher le filon en 1er 
  • La réactivité : Pour être le 1er à pondre une affiche sur le sujet 
  • L’originalité : Pour être le 1er à qui l’on pense quand la viralité est à son max
  • L’efficacité du message : Pour être le 1er à en rire et à faire rire l’audience

…mais aussi compris les erreurs à éviter pour ne pas tomber dans le bad buzz que sont :

  • La précipitation :  Se lancer dans le newsjacking sans préparation
  • L’opportunisme mal placé : Faire de la comm sur la mort d’autrui
  • Le sérieux : Tomber dans la gravité au lieu d’opter pour l’humour

Nous, les Kingmakers, nous félicitons Moov Côte d’Ivoire pour le choix du newsjacking dans leur politique marketing. Moov semble avoir appris de ses expériences du passé. On a donc hâte de découvrir leurs prochaines créas. Moov fait enfin Vroom ! 

GERALD PHOTO
« Jinuwill » Gérald AKA KROO

3 réflexions sur “Publicité Opportuniste : Le Newsjacking

  1. Personnellement je n’aime pas trop cette forme de marketing. Je trouve cela un peu limit. Faire attention au choix du thème dans la pub est très important. Comme vous l’avez si bien expliqué, si certains sujets sensibles sont tournés en dérision. Cela pourrait heurter la sensibilité des gens.

    Aimé par 1 personne

Répondre à kingmakersmarketing Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s